Theme_10_b
ASIE - CAMBODGE - PHNOM PENH

Faire ses achats à Phnom Penh

1 voyageur y a été  /  Moi aussi !
11223 Vues
Posté le 04/03/2011
signaler un abus
Les marchés de Phnom Penh sont un peu décevants et l'ambiance est morose
Copyright © TripTeaser - Les marchés de Phnom Penh sont un peu décevants et l'ambiance est morose
Comme dans toute ville qui se respecte, Phnom Penh compte de nombreux marchés. Nous avons pris le temps de découvrir les principaux, mais aucun n’a été un véritable coup de cœur. Nous n’avions pas fait beaucoup d’achats au marché de nuit de Siem Reap, d’une part parce que nous ne voulions pas nous charger, d’autre part parce que nous pensions trouver des marchés moins touristiques et donc plus authentiques et moins chers à Phnom Penh. Nous avons un peu regretté.

En effet, le marché principal de Phnom Penh, le Psar Thmei propose un choix d’artisanat plutôt réduit. Le grand hall central, joli édifice art déco couleur moutarde surmonté d’un dôme impressionnant, est essentiellement composé de vendeurs de bijoux et de montres (dans la partie centrale) et de boutiques de vêtements occidentaux (dans les allées). Nous n’avions rien envie d’acheter. Après avoir erré au milieu des étals d’électroménager, nous avons abouti dans la section produits frais du marché. À moitié à l’extérieur, cette partie est assez étroite et grillagée, elle n’en reste pas moins la plus intéressante. Poissonniers et maraichers y travaillent tranquillement leurs produits, assis en tailleur à même leurs étals. Des odeurs, des couleurs, de la vie… on sort de là le cœur réjoui et l’appareil photo rempli.

Le lendemain, nous avons été jusqu’au Psar Tuol Tom Pong, au sud du centre-ville. Surnommé le marché russe par les étrangers, il ne faut pas le confondre avec le Psar O Russei à l’ouest du centre-ville. Entièrement couvert, ce marché est un labyrinthe d’étals qui pourrait se trouver dans n’importe quelle grande ville asiatique. C’est étrange, rien n’y retient particulièrement notre attention. A Siem Reap, j’avais craqué pour de petits porte-monnaie faits en toile de jute recyclée. Joliment colorée, cette matière provient essentiellement des sacs de riz acheminés au Cambodge depuis le Vietnam. Nous en retrouvons ici à foison, mais les prix sont beaucoup plus élevés qu’à Siem Reap. J’avais acheté de grosses pochettes pour 1$ à Siem Reap, ici le petit porte-carte est à 2$ après négo et les vendeurs ne veulent pas descendre en dessous.

Impossible de négocier quoi que ce soit, contrairement à d’autres endroits au Cambodge ou en Asie du Sud Est, ici les vendeurs refusent tout net ne serait-ce que de discuter. Ils préfèrent vous voir partir les mains vides plutôt que de baisser leurs tarifs. L’ambiance n’est pas très sympathique, nous ressortons frustrés de chaque échange. Nous croisons un français expatrié ici depuis quelques mois qui confirme que les tarifs pratiqués ici sont élevés et qui nous met en garde : « si vous voulez acheter quelque chose, faites-le, mais ne vous attendez pas à ce qu’on vous coure après pour vous convaincre de quoi que ce soit ».

Nous le retrouvons devant une petite boutique nommée Rajana. Située au cœur du marché, l’enseigne possède également un magasin sur la 170e (au n° 450). Il s’agit d’une entreprise qui œuvre en faveur de la formation de ces employés, les réhabilitant en leur apprenant un métier et en leur offrant un salaire décent. Les objets proposés ici nous font immédiatement craquer. Bijoux en carton et en métal recyclés, sacs en krama, carnets et pochettes recouverts de papier journal ou de magazines khmers… Devant tant d’originalité, et puisque c’est pour une bonne cause, nous craquons alors que pour le coup les tarifs sont limite occidentaux.

Notre nouveau compagnon nous conseille une autre boutique en ville qui propose des objets plus traditionnels, mais avec cette même politique d’essayer de faire quelque chose de plus que simplement du commerce. Dans le centre-ville, sur la 13e au n°213, juste à côté du restaurant Friends (une enseigne reconnue qui forme d’ailleurs d’anciens enfants des rues aux métiers de l’hôtellerie), nous découvrons donc le magasin de Chhim. La Khmer Silk Product soutient une école dans la campagne cambodgienne et vend toutes sortes d’artisanat de qualité. Les kramas sont magnifiques, les sacs originaux, les bouddhas gracieux, le propriétaire vraiment très sympathique et les prix négociables. Que demandez de plus ? Nous faisons une bonne partie de nos achats ici et repartons réconciliés avec les vendeurs de Phnom Penh.

Pour finir, sachez que le marché le plus authentique que nous avons trouvé à Phnom Penh se trouve sur le chemin du Psar Thmei en partant du fleuve au niveau du Vat Ounalom. Rien à acheter ici, simplement une ambiance à découvrir. Nous vous déconseillons par contre le marché de nuit, qui se trouve un peu plus haut, où il y a vraiment peu de choix et beaucoup de bruit.



Vos recommandations

1 voyageur a testé ce bon plan

1 voyageur recommande ce bon plan

Aucun voyageur ne déconseille ce bon plan

Jyete


Vos Avis

Voulez-vous ajouter un commentaire?



Reportages associés
Cambodge Tuol Sleng Genocide... Sur ordre de Pol Pot,le 17 avril 1975, les Khmers Rouges...
Cambodge Frangipani 90, n° de... Voici une enseigne de Phnom Penh qui sait bien faire les choses....
Cambodge Le Palais royal de... Résidence officielle du roi Sihamoni, le palais royal de Phnom...
En ce moment sur TripTeaser.fr
Votre coup de cœur La maison d’enfance de Che Guevara
France Destination du moment Découvrir la destination France en images
Dernier Trip en vidéo My trip in Kathmandu - Nepal
8037_mini-prix On en parle sur le blog Cet été, plus vous êtes nombreux, moins vous payez [sponso]
Ads_border

Votre voyage au meilleur prix

Itineraires associés

Une belle semaine au Cambodge

Durée : 7j - Budget : 252€
posté par : TripTeaser le 29/03/2011
0 commentaire

Cambodge

Durée : 13j - Budget : 176,8€
posté par : Edouardo3522 le 05/05/2013
0 commentaire

Cambodge

Durée : 13j - Budget : 176,8€
posté par : Edouardo3522 le 05/05/2013
0 commentaire

> Voir tous les itineraires Cambodge
Ads_border