Theme_2_b
EUROPE - CROATIE - DUBROVNIK

L'île maudite de Lokrum

2 voyageurs y ont été  /  Moi aussi !
16385 Vues
Posté le 18/09/2012
signaler un abus
L'île maudite de Lokrum au large de Dubrovnik
Copyright © elpadrinono - L'île maudite de Lokrum au large de Dubrovnik
Une île paradisiaque que personne ne veut habiter !

L’île de Lokrum est située dans la mer Adriatique en face de Dubrovnik en Croatie. Bien qu’elle ait des allures d’ile paradisiaque, elle est quasiment déserte et personne ne prend le risque à s’y installer.

La légende veut en effet que de grands malheurs s’abattront sur quiconque tentera d’habiter l’île ou y passera trop de temps… Gare à vous, cette île est maudite !

Qui dit légende, dit belle histoire qui va avec. Et cette dernière commence avec un redoutable incendie qui ravagea la ville de Dubrovnik en 1023. Les citoyens de Dubrovnik, désespérés d’assister à la destruction totale de leur ville, promirent de construire un monastère au nom de St Benoît, si celui-ci épargnait leur ville. L’incendie s’éteignit alors presque instantanément.

Les habitants reconnaissants construisirent comme promis le monastère et une église bénédictine en l’honneur de leur sauveur sur l’île de Lokrum, emplacement choisi par l’archevêque de Dubrovnik lui-même.

Des siècles plus tard, en 1798, un général de l’armée française ordonna la fermeture du monastère et l’expulsion des moines bénédictins. Aidé par trois aristocrates de Dubrovnik, il souhaitait tout simplement prendre possession de l’île pour l’utiliser à ses fins.

Les moines, bien décidés à ne pas se laisser expropriés de la sorte tentèrent de multiples négociations avec l’armée de Napoléon mais en vain. Alors, avant leur expulsion, ils auraient fait une dernière messe sur l’île…

Vêtus de leurs manteaux à capuchon, ils auraient procédé à un curieux rituel au cours duquel ils retournèrent leurs bougies allumées, flamme vers le bas, laissant ainsi une traînée de cire fondue sur le sol. Par trois fois, ils firent le tour de l’île, ce qui leur prit la nuit entière, puis ils entamèrent d’étranges chants pour accompagner la messe, promettant de grands malheurs à tous ceux qui oseraient s’approprier leur île et y habiter. Cette surprenante cérémonie de dernière minute ne laisse que peu de doute sur les intentions des moines…

Selon la légende, la malédiction de Lokrum prit effet très rapidement. Les trois aristocrates venus en aide au général français pour expulser les moines connurent tous trois un destin tragique. L’un sauta d’une fenêtre, un autre se noya en mer en tentant de rejoindre l’île et le dernier fût assassiné par son domestique.

Mais la malédiction ne semble pas s’arrêter la ! Tous ceux qui ont tenté de s’installer sur l’île par la suite virent le malheur s’abattre sur leur vie.

À commencer par le capitaine Tomaševic, qui, bien qu’extrêmement riche à la chute de la République, fit faillite peu de temps après avoir acheté l’île au point de devoir la revendre à l’archiduc Maximilian, jeune frère de l’empereur autrichien François-Joseph Ier.

Maximilian transforma le monastère bénédictin en manoir d’été où il pourrait se prélasser avec sa compagne. Le parfum des plantes aromatiques, les chants des nombreux oiseaux et le paysage superbe de la Méditerranée faisaient de cet endroit un vrai petit paradis terrestre éloigné de toutes les pressions aristocratiques qu’il pouvait connaître sur le continent. Mais, le devoir (ou la fameuse malédiction), envoya Maximilien au Mexique le 28 mai 1864. Il y resta trois ans avant de se faire emprisonner et exécuter le 19 juin 1867. L’île fût rendue au comté de Dubrovnik et personne ne voulut l’acquérir.

L’île fut finalement achetée bien plus tard par un Dujmovic de Poljica qui fut lui aussi ruiné dans la foulée.

S’ensuivit le tour du Dr. Jakopovic de Budapest, intime de l’Empereur. Peu de temps après son acquisition, on découvrit qu’il s’était tout à fait illégalement assigné le titre de Docteur des Sciences Légales alors qu’il était en fait coiffeur ! Il fut arrêté, ruiné, humilié et rejeté par ses amis. Son neveu, un jeune dirigeant de Hussar, hérita alors de l’île. Mais le jour de son arrivée à Lokrum, un vent très fort fit chavirer son bateau entre Dubrovnik et l’île et il se noya.

Rudolf, unique héritier de l’Empereur, hérita indirectement de l’île. Il s’y installa avec sa femme Stefanie. Ils profitèrent un temps de l’endroit et de ses paysages merveilleux avant que Rudolf ne tombe amoureux de la belle Maria Vecer. Les amants se « suicidèrent » dans le château de Mayerling et de nombreux mystères planent encore autour de leur mort.

L’impératrice Elisabeth (1837-1898), effrayée par ces histoires de malédiction décida d’offrir l’île aux Bénédictins, dans l’espoir de rompre la malédiction. Les moines refusèrent l’offre et Lokrum fut vendue aux enchères.

L’évêque Josip Strossmayer fit une offre mais, un télégramme venant du château impérial fit clore les enchères… Ce fut la princesse Elizabeth, fille de Rudolf, qui fit acquisition de l’île. Peu de temps après, elle fut tuée par l’anarchiste Lucceni.

Depuis, personne ne s’est porté acquéreur de l’île de Lokrum et personne n’y a plus jamais habité. Aujourd’hui, Lokrum est sous la protection de l’Unesco et seuls les touristes la visitent.

Que voir à Lokrum ?
Classée réserve naturelle depuis 1964, la végétation de l'île pourrait valoir à elle seule une visite. Forêts de pins, cyprès, chênes ou lauriers roses se côtoient en pleine nature alors que des espèces plus tropicales importées d’Amérique du Sud et d’Australie sont visibles dans le jardin botanique.

On vient également sur l’île pour visiter la tristement célèbre abbaye bénédictine. Il n’en reste que de maigres vestiges dont ceux d'une basilique romano-gothique à trois nefs et trois absides (XIIè-XIIIè siècles).
On y trouve également les restes de l’abbaye de style gothique-Renaissance construite au sud de l’ancienne abbaye romande. Si les ailes ouest et nord de cette abbaye furent détruites lors du grand séisme de 1667, il reste des vestiges des ailes est et sud de l'abbaye, avec un clocher et un cloître ruinés.

Ne manquez pas les inscriptions sur le linteau de la porte du cloître à la signification tout à fait appropriée : «CONCORDIA RES PARVAE CRESCUNT DISCORDIA MAXIMAE DILABUNTUR » (Les petites choses croissent dans la concorde, les grandes déclinent dans la discorde).

Autres points d’intérêt :
La Résidence Habsbourg : La résidence d'été de Maximilien et de sa femme, construite dans le coin sud-est de la cour de la nouvelle abbaye est également intéressent à visiter de par son architecture, mélange d'éléments néo-romans, néo-gothiques et néo-renaissance.

La Croix du « Triton » : Maximilien découvrit l'île de Lokrum en 1859, alors qu'il enquêtait sur le naufrage d'un navire, « le Triton ». Cet incident probablement du à une explosion tua 85 des 95 membres de l'équipage.
La Croix du Triton fut érigée, au-dessus du lieu du désastre pour rendre hommage aux disparus.

La visite du Fort Royal : Durant leur présence sur l’île, les Français construisirent le Fort Royal (1806) qui domine l'île. On peut atteindre le fort en suivant un sentier abrupt.
Construit en forme d'étoile, le fort est une attraction touristique non seulement pour son architecture mais aussi pour la vue incroyable sur Dubrovnik, Cavtat, les îles et la côte.

Se Baigner sur l'île de Lokrum
On vient à Lokrum aussi pour se baigner ! Lokrum fait d’ailleurs office d'annexe balnéaire de Dubrovnik en haute saison et la plupart des habitants de Dubrovnik s’y rendent pour fuir les plages surpeuplées.

La succession de plages naturelles creusées dans la roche sont autant de lieux parfaits pour se rafraîchir. Il y a également de nombreuses échelles fixées sur des rochers pour descendre dans l’eau mais il n’y a aucune plage de sable sur l’île.

Le lac dit de la mer morte : Une des attractions les plus originales de Lokrum est le lac Mrtvo More, lac dit de la Mer Morte. Son eau cristalline au goût salé est directement alimentée par la mer. Un vrai bonheur pour les enfants car l'eau y est chaude et peu profonde. Un bar a même été installé à proximité.


Conseils pratiques

Orientation Bateau au départ de Gradska Luka, le vieux port de la vieille ville de Dubrovnik. Durée de la traversée : 15 minutes
Equipement Une montre : Attention à ne pas rater le dernier bateau !
Budget
35 HRK
EURO
Autres De mai à octobre : 9 h - 20 h ; des départs ont lieu toutes les demies-heures, les retours sont programmés toutes les heures jusqu'à 19 h 30.
lokrum island, croatia

Vos recommandations

2 voyageurs ont testé ce bon plan

2 voyageurs recommandent ce bon plan

Aucun voyageur ne déconseille ce bon plan

Jyete


Vos Avis

Voulez-vous ajouter un commentaire?



Reportages associés
Croatie La corne d’or de... La plage de Zatni Rat, à Bol sur l’île de Brač en Croatie,...
Croatie Les lacs en gradins du... Le parc de Plitvice est une véritable merveille inscrite au...
Chine Datong et les grottes... Prendre le train de nuit en provenance de Pékin (7 heures) et...
En ce moment sur TripTeaser.fr
Votre coup de cœur Baignade dans les gorges de Gouleyrous
France Destination du moment Découvrir la destination France en images
Dernier Trip en vidéo My trip in Kathmandu - Nepal
7322_voyage-islande-comptoir-des-voyages On en parle sur le blog Découvrez l’Islande avec Comptoir des Voyages [Sponso]

Posté par
elpadrinono
6 reportages - 0 itinéraire
Destination favorite : Sicile

Ads_border

Votre voyage au meilleur prix

Ads_border