Mali

drapeau Mali

Français, arabe, sénoufo, sarakolé, dogon, pulaar, tamajek

Bamako

1 240 000 km²
13 518 000 habitants

Musulmans (80%), animistes (9%), chrétiens (1%).

Franc CFA (XOF)

Présidentiel

Un Peuple, un But, une Foi

Quel temps fait-il ?

Mopti
23°
Gao
26°
Bamako
22°
Kayes
26°
Plus d’informations : Guide | Conseils Pratiques | Liens utiles | Calendrier |

Guide Mali

Le Mali ne possède pas de côte ensoleillée, le Mali n’est pas réputé pour ses réserves animalières, le Mali en est au tout début du développement de ses infrastructures touristiques… Pourtant, le Mali est en train de devenir une des nouvelles destinations de l’Afrique occidentale pour ceux en quête d’authenticité, d’Histoire et de paysages somptueux.

A voir / A faire côté ville :

Le Niger est un fleuve fascinant qui parcourt l'intérieur du pays. Les bateaux qui sillonnent le fleuve, d'août à novembre, offrent un excellent moyen de découvrir l'intérieur du pays. Les traditions des pêcheurs et des teinturières, la fantastique animation des ports, les troupeaux des Peuls et des Maures, et les milliers d’oiseaux qui peuplent les roseaux rythmeront votre voyage.

Gao, capitale de la septième région, est située sur le fleuve Niger et se trouvait sur la route des caravanes assurant le commerce transafricain. Au XVe siècle, l’empereur du Songhaï, Askia Mohamed, y a fait construire un tombeau pyramidal, inscrit aujourd’hui au patrimoine mondial de l’Humanité. Vous pourrez également visiter le musée du Sahel et admirer le coucher de soleil sur la dune rose aux portes du désert.

Toujours en suivant le fleuve vient ensuite Tombouctou, beaucoup plus difficile d’accès en voiture. Cette ville, carrefour entre le Sahara et le Niger a eu son apogée au XVIe siècle et est aujourd’hui menacée par l'avancée des dunes. Trois mosquées témoignent du passé légendaire de la ville. Les maisons en terre (banco) parées de pierre, les cultures en entonnoir autour des puits et la proximité du désert en font une étape fantasmatique.

Mopti est une ville, située au confluent du Niger et de son affluent le Bani, surnommée la « Venise du Mali » en raison de ses nombreuses pirogues. L’activité frénétique de son port, son marché aux poissons traditionnel, sa grande mosquée recouverte de banco et les nombreux villages traditionnels aux alentours sont fascinants.

Djenné est construit sur une île entre deux bras du Bani et est à la charnière entre le monde nomade et le monde sédentaire. Sa Grande Mosquée en fait la réputation, car il s’agit du plus grand monument au monde construit en banco. L’architecture typique des autres bâtiments de la ville a fait inscrire cette dernière au patrimoine mondial de l’Humanité.

Bamako, la capitale, est peut-être un peu moins originale que ces cités, mais sa position sur le fleuve et ses marchés (le Marché rose et celui de Médine) en font un lieu plein de vie au centre de l’activité du pays.

A voir / A faire côté nature :

L'Adrar des Ifoghas est un massif montagneux situé au nord-est du pays, il s’agit du lieu de passage historique entre le Maghreb et le Sahel. Des trekkings vous mèneront à la découverte de ces paysages granitiques où ruines de villes anciennes (Es-Souk), peintures et gravures rupestres (char des Garamantes), gueltas et campements touaregs égayeront votre chemin.

La falaise de Bandiagara est une longue chaîne de grès au sud-est du pays qui offre des panoramas extraordinaires à ceux qui se rendent à ses pieds. À ces derniers s’ajoutent l’incroyable richesse de la culture et de l’imaginaire dogon et c’est cela que viennent majoritairement découvrir les touristes. Des randonnées vous mèneront de hameau en hameau (Kani-Kembolé, Enndé, Dourou, Nombori, Tirelli, Yayé, Banani, Tiogou, les trois Youga, Atô et Bongo) à la rencontre de la population.

Au sud-ouest du pays, le Baoulé, affluent du fleuve Sénégal, forme une boucle. La présence de nombreux points d’eau permanents attire une faune diversifiée, notamment pendant la saison sèche, d'octobre à mai. Le parc national de la Boucle du Baoulé est donc la principale réserve de faune du pays. Par ailleurs, cette région possède un patrimoine archéologique important avec plus de 200 sites recensés.

Au sud-est de Kayes, le fleuve Sénégal se jette dans les gorges de Talary d’une hauteur de 15 à 25 mètres avec les monts Mandingues en arrière-plan. Ces derniers, plus au sud, possèdent grottes et spectaculaires rochers ruiniformes comme l'arche de Kamandjan près du village de Siby.

Conseils pratiques Mali

Santé

Vaccinations contre la méningite et les hépatites A et B recommandées ainsi qu'un traitement contre le paludisme. Eau non potable.

Formalités

Passeport valable 3 mois après la date de retour et visa nécessaire. Vaccination obligatoire contre la fièvre jaune. Obtenir un visa

Saison idéale

Novembre à Février

Pratique

Décalage horaire: GMT+0H = 1h de moins qu'en France en hiver, 2h de moins en été
Indice téléphonique : +223
Électricité : 220 V, 50 Hz

Liens utiles Mali

Calendrier Mali

26 mars :

Journée des martyrs
Commémoration du renversement et de la chute de la dictature de de Moussa Traoré en 1991.

25 mai :

Journée de l'unité africaine
La journée de l'Afrique a pour objectif de « rapprocher les peuples africains, raffermir leur foi en l'intégration et populariser l'idéal d'union du continent ». Elle célèbre la création en 1963 de l'organisation de l'unité africaine désormais appelée l'Union africaine. Multiples cérémonies sur tout le continent.

22 septembre :

Fête nationale
Commémoration de l'indépendance du Mali reconnue par la France le 22 septembre 1960.

Plus d’informations : Guide | Conseils Pratiques | Liens utiles | Calendrier |

Haut de page | Reportages Mali | Itinéraires Mali


No_pic_50

Ambassadeur
Icon_ambassadeur_20vagabondes
1 reportage - 0 itinéraire

Votre voyage au meilleur prix


Ads_border

Les dernières vidéos

Aucun reportage vidéo n'a encore été posté pour cette destination


Poster un reportage vidéo

Les destinations recherchées