Theme_1_b
AFRIQUE - DJIBOUTI - TADJOURAH

Les perles de sel du Lac Assal

7 voyageurs y ont été  /  Moi aussi !
14687 Vues
Posté le 20/07/2011
signaler un abus
Le Lac Assal par Fishercd
Copyright © de - Le Lac Assal par Fishercd
Un des endroits les plus hallucinants de la planète se trouve au centre de Djibouti à 157 mètres sous le niveau de la mer. Il s’agit du Lac Assal, longue étendue turquoise bordée d’une banquise de sel qui brille au soleil.

Ici se trouvait auparavant un lac bien plus grand relié à la mer à six kilomètres de là. Aujourd’hui c’est un tunnel souterrain qui continue d’alimenter en eau le lac compensant ainsi la forte évaporation due à la chaleur infernale régnant dans la région, tandis que l’apport venu des oueds alentour fluctue en fonction des orages.

Les eaux du lac sont dix fois plus salées que celles de l’océan, encore plus même que celles de la Mer Morte, faisant de cet endroit le lac le plus salé du monde. Avec l’évaporation intense (de 8 à 17 m3 par seconde !) les minéraux contenus dans le lac se déposent le long des rives, cristaux, gerbes et rosaces s’entassant les unes sur les autres pour former une véritable banquise de sel qui ne cesse de s’agrandir avec le temps. On estime en effet que chaque année se créent six nouveaux millions de tonnes de sel et qu’à certains endroits de la plaine, la couche de sel atteint les soixante mètres d’épaisseur !

De cette folie de la nature nait un des paysages les plus surprenants qui soient. L’eau d’un turquoise absolu, la « banquise » d’une blancheur éclatante, mais aussi le jaune du sable et le noir de la roche en font un lieu unique et fascinant.

Impossible de ne pas rester bouche bée en arrivant sur les lieux, chaque pas qui mène le visiteur vers le lac lui fait découvrir de nouvelles sensations. Un sol élastique qui craque pourtant sous les pieds, une chaleur qui n’a d’égal que la luminosité qui règne de concert avec elle… On a l’impression de débarquer sur une autre planète.

Soudain une caravane, non ce n’est pas un mirage, le lac offre ses inépuisables ressources en sel aux habitants de la région qui en font commerce depuis des siècles. Le sel récolté manuellement n’est pourtant pas propre à la consommation tel quel, sa faible teneur en iode nécessite un traitement couteux. Pourtant, les nomades Afar viennent s’approvisionner ici. À l’aube, quand la chaleur est un peu moins torride, ils décollent les plaques de sel, les taillent et les chargent sur les dromadaires avant de les acheminer vers le port de Tadjourah ou au travers l’intérieur des terres jusqu’aux montagnes éthiopiennes où elles seront échangées contre diverses denrées.

Erwann de Kerros, un français passionné d’épices rares, a découvert sur les rives du Lac Assal, un sel particulier, rond comme une perle, dur comme un caillou. C’est le ressac des vagues sur la banquise qui provoque cet effet « boule de neige ». Il est commercialisé dans les épiceries fines du monde entier (aux Galeries Lafayette Gourmet par exemple cf. Photo 5), sa forme parfaire fascinant les gourmets.

Ne manquez pas de regarder à votre tour les rivages de sel qui entourent le lac. Si, à certains endroits, vous trouverez ces fameuses billes de sel, vous constaterez que la plupart du temps, la croute de sel est en réalité composée de brindilles, de cailloux et parfois même d’insectes que le sel a recouverts d’une épaisse pellicule. C’est d’ailleurs ce que vendent les habitants du coin aux voyageurs venus jusqu’à eux, demandez-leur, ils vous montreront toutes sortes de choses fossilisées par le sel. Vous pouvez faire le test vous-même s’il vous est possible de revenir au bord du lac Assal à quelques jours d’intervalle, laissez-y un objet, vous le retrouverez brillant de cristaux de toutes tailles. Le sel s’amoncelle en effet à une vitesse folle, la récolte journalière des sauniers est régénérée en trois jours seulement !

Vous pouvez également vous baigner dans le lac pour y flotter gaiement comme on le fait sur la mer Morte. Mais attention, contrairement aux alentours de celle-ci, ici rien n’est prévu pour les baigneurs. Il n’y aura pas d’eau douce pour vous rincer alors que le sel est très irritant, venez donc avec votre propre réserve. Un dernier conseil viendra s’ajouter à celui-ci, pour profiter de l’endroit, mieux vaut y venir très tôt le matin. D’une part, parce que c’est à cette heure-là que travaillent les habitants, d’autre part parce qu’ensuite dans la journée la luminosité est si forte que l’on ne peut profiter du paysage.


Conseils pratiques

Orientation À 107 km de Djibouti. Depuis la route de l’Unité prendre la N10 pour 17 km. Pas de transport en commun.
Equipement Bouteilles d’eau, chapeau et crème solaire seront vos meilleurs amis.
Autres Reportage M6 sur Erwan de Kerros http://www.m6bonus.f...
Lac Assal, Djibouti

Vos recommandations

7 voyageurs ont testé ce bon plan

7 voyageurs recommandent ce bon plan

Aucun voyageur ne déconseille ce bon plan

Jyete


Vos Avis

Voulez-vous ajouter un commentaire?



Reportages associés
Martinique Montagne du... Magnifique panorama au sommet. De préférence partir en fin de...
Égypte Visite d'un village... Petite ballade dans ce village nubien ou j'ai pu visité une...
Chine Yangshuo... Lorsqu'on fait la descente du Lijiang, de Guilin à Yangshuo il...
En ce moment sur TripTeaser.fr
Votre coup de cœur Les effroyables catacombes des Capucins
France Destination du moment Découvrir la destination France en images
Dernier Trip en vidéo My trip in Kathmandu - Nepal
7322_voyage-islande-comptoir-des-voyages On en parle sur le blog Découvrez l’Islande avec Comptoir des Voyages [Sponso]

Posté par
de
23 reportages - 0 itinéraire
Destination favorite : États-Unis - Ouest

Ads_border

Votre voyage au meilleur prix

Ads_border