Santé & Précautions

Votre trousse à Pharmacie en voyage

22

La trousse à pharmacie est un élément très important de votre bagage, elle vous permettra d’être autonome en cas de petits bobos et de maladies. Avant de partir, prenez rendez-vous avec votre médecin qui vous prescrira tout ce dont vous pourriez avoir besoin.

Antalgiques, anti-inflammatoires, antidiarrhéiques, antibiotiques à spectre large, désinfectants et nécessaire de premiers secours… La composition de votre trousse doit être adaptée à votre destination, à la durée du séjour, au mode de voyage et aux personnes qui vous accompagnent.

N’hésitez pas à déconditionner les médicaments et les mettre dans de petites boites (celles des pellicules photo par exemple), vous gagnerez de la place et vous éviterez de trouver des petits cachets éparpillés partout dans votre sac. Ajoutez-y la notice annotée des conseils de votre docteur.

N’oubliez pas également de glisser votre ordonnance dans votre trousse, et de demander le formulaire d'accords internationaux à votre caisse de Sécurité sociale (E 111 ou E112, selon votre destination). Il vous permettra d'obtenir le remboursement de vos frais médicaux éventuels pendant votre voyage.

Voici une liste non exhaustive des essentiels à mettre dans votre trousse.


Plaies, coupures, piqures et brulures :

Les essentiels :

Antiseptique local (chlorhexidine, eau de Dakin ou Bétadine) en unidose ou en compresses imprégnées. Dans le premier cas, il vous faudra prendre des cotons pour vous aider à désinfecter.
Pansements hydrocolloïdes dits « seconde-peau » (Duoderm ou Compeed). Très utile pour les ampoules voire les brulures
Elastoplaste. Utilisations multiples : prévient les ampoules en randonnée, se transforme en pansement à l’aide d’un morceau de coton…
Biafine. Cette pommade vous sera utile pour tout type de brulures (y compris les gros coups de soleil)
Crème ou spray anti-moustique (Insect Ecran, Moustifluid, Cind qur Cinq…). Il en existe pour la peau et pour les vêtements.

Les bonus :

Solution moussante antiseptique pour nettoyer les plaies
Mercurochrome en unidose pour faire sécher une plaie
Hémostatiques en unidose pour stopper les petites hémorragies
Pansements et bandelettes adhésives de suture
Apaisil. Cette pommade contre les démangeaisons peut être remplacée par du baume du tigre dans le cas de piqures d’insectes (moustiques)
Compresses Tulle gras pour les brulures de surfaces importantes

Bien dans ses chaussures :

Poudre ou crème antifongique pour les débuts de mycose
Baume pour pieds surchauffés


Maladies :

Les essentiels :

Aspirine ou paracétamol ou ibuprofène. En cas de fièvres, douleurs et maux de tête et de dents.
• Amoxilline. Antibiotique à large spectre, indispensable pour toute fièvre d'origine bactérienne
Smecta (ou Polysilane Upsa). Le premier est en poudre, le second en gel (moins mauvais au gout, mais moins pratique à transporter). Utile en cas de diarrhées, indigestions alimentaires et douleurs de l'oesophage, de l'estomac et de l'intestin
Antidiarrhéique (Immodium ou Arrestal ou Loperamide qualimed). Attention à ne pas l’utiliser en même temps qu’un antibiotique.
Ercefuryl 200mg, antiseptique intestinal. Très utile pour toute indigestion alimentaire bactérienne.
Spasfon, antispasmodique. Préférer ceux qui s’avalent plutôt que ceux qui se dissolvent sous la langue. Utile en cas de tout type de douleurs abdominales (y compris les règles).

Les bonus :

Dialgirex 30mg/400mg. Composé de paracétamol et d’un antiantalgique plus efficace que le paracétamol seul.
Vogalene ou Primperan. Antiémétiques contre les nausées et les vomissements dus à une gastro ou une turista par exemple. Peut aider pour les personnes souffrant du mal des transports
Oral Rehydratation treatment. Ces sachets de réhydratation permettent de récupérer après une diarrhée. Le Coca dégazéifié à température ambiante peut le remplacer.
Zyrtec ou Virlix. Antihystaminique, c'est à dire anti allergique
Traitement antibiotique ou Antibactérien urinaire (Rufol par exemple. Pour éviter les complications dues à une infection urinaire

Paludisme et grippe aviaire :

Antipaludéen. Avant tout départ dans un pays contaminé par le paludisme, il vous faudra vous renseigner sur les risques et le plus souvent démarrer un traitement journalier quelques jours avant le départ, à prolonger également après le retour. L’antipaludéen adapté à votre destination vous sera prescrit par votre médecin.
Tamiflu. Le seul remède contre la grippe aviaire est de prendre cet antiviral dans les 48 h qui suivent le contact avec des volailles et autres oiseaux. Il peut être également utilisé en curatif pour soigner une grippe « normale ».


Coups et chocs :

Les essentiels :


Pommade « anticoups » antiecchymotique comme l’Arnican.
 Anti-inflammatoire, comme le Ketum, en pommade ou en comprimé (plus efficace, mais attention aux douleurs à l’estomac). Très utile pour vos petits tendons enflammés après une grande randonnée.
Pour vos courbatures : prendre de l’aspirine et boire beaucoup d’eau peut vous aider à y remédier.

Les bonus :

Spray réfrigérant pour soulager les douleurs traumatiques et les hématomes
Bande de crêpe cohésive ou non


Autres :

Les essentiels :

• N’oubliez pas vos médicaments personnels (comme votre pilule contraceptive par exemple)
Crème solaire et baume à lèvre
Collyre antiseptique ou sérum physiologique pour les irritations oculaires
Pastilles pour la gorge
Décongestionnant nasal
Micropure 75. Comprimés de désinfection de l’eau.
Gel nettoyant pour les mains sans rinçage
Préservatifs
Protections périodiques pour les femmes
Petits ciseaux (ceux de votre couteau suisse pourront très bien faire l’affaire)
Pince à épiler
Épingle de sureté
Couverture de survie
Petit miroir de poche
Thermomètre électronique

Les bonus :

Bas de contention pour jambes lourdes en cas de longs voyages en avion.
Chaufferettes (froid aux mains, pieds gelés)
Aspi venin
Comprimés pour le mal de mer
• Gel gingival comme l'Hextril
Lingettes rafraichissantes pour bébé
Seringues : 2 de 10 ml, 1 de 5 ml, 2 de 2.5 ml (en cas d’hospitalisation dans des conditions d’hygiène précaire)


Derniers conseils :

• Faites attention, avec tout cela votre trousse à pharmacie peut être l'élément qui pèse le plus lourd dans votre sac. Prenez un nombre de comprimés, de pansements et autres qui correspond au nombre de jours que vous allez passer en voyage.

• Pensez à utiliser de petits sacs en plastique (type sac de congélation) pour éviter les fuites des différentes pommades et liquides. Ils vous seront également utiles si vous gardez des produits avec vous dans l'avion ( 100 ml/100 g max par item).

• Vous pouvez coller une étiquette au dos de votre passeport avec les numéros des personnes à contacter en cas de soucis, votre groupe sanguin, et vos allergies.

 


Liens utiles

Où fait-il beau en ce moment ?

plus de soleil
Ads_border

La boîte à outils

Votre trousse à Pharmacie en voyage

La trousse à pharmacie est un...

Dans quels pays a-t-on besoin d'un visa ?

De nombreux pays exigent qu'un visa...

Quel Passeport pour les États-Unis ?

Le programme américain...

Les Bourses pour financer son voyage

Vous avez une idée de voyage...

Où partir selon la saison ?

Où partir selon la saison...
Ads_border