Budget & Financement

Les Greeters : visiter une ville grâce à ses habitants

42

Naissance du tourisme participatif

En 1992, est né à New York, le concept de Greeters. La fondatrice, Lynn Brooks, devant le constat que La Grosse Pomme pouvait en intimider plus d’un, imagina une nouvelle forme d’accueil touristique basée autour de la rencontre entre visiteurs et habitants. La première association de Greeters était née : Big Apple Greeters.

Les années ont passé et l’idée a fait des petits à travers le monde. Les organisations de Greeters se sont fédérées, depuis 2005, au sein d’un réseau international : le Global Greeter Network. Si chacune a le droit de rester indépendante et est libre de mettre en place son propre fonctionnement, le Global Greeter Network se veut un lieu d’échange et d’inspiration entre Greeters.

Mais c’est quoi un Greeter exactement ?

C’est une personne qui a envie de faire découvrir bénévolement sa ville et de partager ses bons plans à travers une balade de quelques heures. Ces habitants s’engagent à ne pas faire de concurrence aux guides officiels et promettent simplement de faire découvrir leur ville à leur manière, en dehors des sentiers battus.

Après s’être inscrit sur le réseau social lui correspondant, le plus souvent géré par l’office du tourisme du coin, et avoir renseigné ses disponibilités et ses centres d’intérêt, le Greeter est mis en contact avec les visiteurs ayant les mêmes affinités.

Quels intérêts pour le visiteur ?

À la gratuité, la convivialité et la flexibilité s’ajoute l’opportunité de découvrir un endroit au travers du regard d’un de ses habitants. Une garantie d’authenticité qui manque cruellement aux guides papier. Un tourisme plus responsable, car au contact de la population et basé sur le partage.

Où peut-on trouver des Greeters ?

Les Greeters sont déjà présents sur trois continents ! Sur le site du Global Greeter Network, vous en trouverez à Buenos Aires en Argentine, à Adelaide et Melbourne en Australie, à Toronto au Canada, à Bruxelles en Belgique, à Berlin et Rhein Air en Allemagne, à Moscou en Russie, à Belgrade et Subotica en Serbie, à La Hague en Hollande, à Brighton, Kent, Londres et Winchester en Angleterre, ainsi qu’à New York, Chicago et Houston aux USA.

Côté France, les réseaux se développent de plus en plus, voici les villes et les régions où vous trouverez des Greeters (avril 2011) :

 

  • Greeters Paris
  • Greeters Nantes
  • Greeters Lyon
  • Greeters Marseille
  • Greeters Brest
  • Greeters Mulhouse
  • Greeters Versailles
  • Greeters Boulogne Billancourt
  • Greeters Pas de Calais
  • Greeters Tarn
  • Greeters Seine et Marne
  • Greeters Seine Saint Denis
  • Greeters Charente
  • Greeters Creuse

  • D’autres réseaux de tourisme participatif


    Le réseau mondial du Couchsurfing met en relation voyageurs et habitants. Si le concept de base est de proposer/trouver un endroit où dormir, on peut également y rencontrer des gens simplement disponibles pour une balade ou un café. En savoir plus.

    Triptrotting est une startup qui surfe sur la vague des Greeters en proposant un site communautaire destiné aux voyageurs qui cherchent à se faire des amis.

    Ourexplorer et Rent a Local Friend sont des services payants permettant de booker un guide local. Le premier met à votre disposition les avis des précédents clients sur les guides, le second propose un accompagnement personnalisé.


    Où fait-il beau en ce moment ?

    plus de soleil
    Ads_border

    La boîte à outils

    Votre trousse à Pharmacie en voyage

    La trousse à pharmacie est un...

    Dans quels pays a-t-on besoin d'un visa ?

    De nombreux pays exigent qu'un visa...

    Quel Passeport pour les États-Unis ?

    Le programme américain...

    Les Bourses pour financer son voyage

    Vous avez une idée de voyage...

    Où partir selon la saison ?

    Où partir selon la saison...
    Ads_border