Voyage en Espagne : Tourisme et informations touristiques

Chaque région d’Espagne est une destination à part entière qui vous émerveillera par ses paysages, ses monuments et ses traditions.

Guide pour partir en Espagne

Comme la France ou l’Italie, elle fait partie de ces lieux de vacances dont on ne saurait se lasser. Voici un aperçu des grandes régions qui la composent pour vous mettre l’eau à la bouche.

Les activités à faire en Catalogne

• La Costa Brava commence à la frontière française et étale ses plages et ses complexes touristiques pendant 200 kms. Son littoral rocheux et morcelé a été complètement transformé par les promoteurs sauf dans les coins plus difficiles d’accès. Ainsi, Cadaqués a su préserver son urbanisme des grands ensembles et reste aujourd’hui un des villages les plus agréables de la côte avec Begur ou Aiguablava.

• Salvador Dalí est né à Figueras et on y trouve aujourd’hui un extravagant musée qui lui est dédié. Pour les fans de l’artiste, poursuivez la visite dans la crique de Portlligat où se trouve la maisonnette de pécheur où il a vécu et travaillé régulièrement de 1930 jusqu’à la mort de sa femme Gala en 1982. Pour finir, rendez-vous dans le hameau de Pubol où Dalí acheta un château en 1969 avant de le transformer, après le décès de sa muse, en un mausolée à sa gloire.

• Barcelone est la capitale historique, administrative et économique de la Catalogne. Promenez-vous sur la Rambla, admirez les édifices du Barri Gòtic, joyau de la Vieille Ville, départagez les architectes catalans au Passeig de Gràcia, décompressez dans le parc Güell… mais laissez surtout vos pas vous guider. L’héritage de Gaudí et les bodegas sont là pour vous faire perdre la tête, ne résistez pas.

• Dans l’arrière-pays, un réseau de 3000 kms de pistes balisées permet de découvrir à pied ou à vélo une fabuleuse région : la sierra de Montseny. Le monastère de Santa Maria de Montserrat au cœur du massif vaut le détour. Le lac de Banyoles et ses maisons sur pilotis offrent un cadre agréable de villégiature. Le paysage volcanique du Parc naturel de la Garrotxa accueille une végétation exubérante qui ravira les promeneurs.

• Les Pyrénées catalanes offrent également un grand choix de randonnées. En hiver, les skieurs prennent le relais et se lancent à l’assaut des pistes de La Molina et de Baqueira-Beret.

Valence n’est déjà plus en Catalogne, mais donne l’occasion de pousser vers le sud pour visiter une autre grande ville de la côte méditerranéenne. La délicatesse de ses monuments s’ajoutant à ses espaces naturels (Parc Naturel de la Albufera et la Dehesa del Saler) en font une étape agréable.

Les activités à faire en Andalousie

• L’Andalousie fut le dernier territoire des Maures avant qu’ils soient expulsés d’Espagne en 1492. Dans l’est de la région, un riche patrimoine architectural témoigne de cette période. Les bâtiments les plus fameux sont l’Alhambra de Grenade, la Mosquée-Cathédrale de Cordoue, la Torre del Oro et la Giralda à Séville, et le Gibralfaro à Malaga. Chacune de ses villes vaut le détour et saura vous révéler ses secrets si vous prenez le temps d’en arpenter rues et ruelles.

• La Sierra Nevada offre les plus beaux panoramas de toute l’Espagne. Il s’agit du massif le plus haut de toute l’Europe occidentale après celui des Alpes et on peut parfois apercevoir du haut de ses sommets la côte africaine. De nombreux châteaux forts se dressent sur les hauts plateaux de la région, dont celui de La Calahorra. On accède assez facilement au cœur du massif par la « route de montagne la plus haute d’Europe ». Au départ de Grenade, à 640 m, elle serpente jusqu’à 3 150 m d’altitude.

• La Costa del Sol a été ravagée par une urbanisation à outrance. Les spots les plus connus comme Marbella et Torremolinos continuent néanmoins d’accueillir chaque année énormément de touristes qui viennent tant pour les plages que pour la vie nocturne de ces stations. Pour plus de tranquillité, rendez-vous dans le parc naturel de Cabo de Gata-Níjar à l’est d’Almeria.

• La côte sud-est, baptisée Costa de la Luz, a également été épargnée. À Cadix, vous trouverez la plage de la Caleta qui s’étend sur plusieurs kilomètres. Pour un peu de fraîcheur, n’hésitez pas à aller visiter l’hôpital du Carmen et les oratoires de ses églises.

• Les blocs de calcaire du Torcal de Antequera aux formes fantasmagoriques, les oliveraies de la province de Jaén et ses villes renaissances (Úbeda et Baeza), les plaines arides de la province d’Almería où furent tournés de nombreux Westerns spaghetti, et les villages blancs de la région (Arcos de la Frontera et Ronda) font partie des surprises que vous réserve le sud de l’Espagne.

Les activités à faire dans le centre de l’Espagne

• Madrid est la capitale de l’Espagne où les étés torrides alternent avec les hivers rigoureux. Qu’on y boive pour se rafraîchir ou se réchauffer, la vie nocturne est sans conteste un des points forts de la ville. Ceux qui aiment le shopping ne seront pas en reste comme dans toutes les grandes capitales européennes. Et ceux qui préfèrent l’art et l’architecture trouveront également leur bonheur entre les monuments baroques qui ornent les rues et les différents musées. Retrouvez Goya, Rubens, Le Titien, Le Greco et Velázquez au Prado, les impressionnistes à la fondation Thyssen-Bornemisza et Dalí, Miró et Picasso au centre Reina-Sofia.

• Le Site royal de Saint-Laurent-de-l’Escurial se trouve à 45 kms au nord-ouest de Madrid. Ce complexe monumental contient l’une des plus grandes collections de reliques du monde catholique. La Bibliothèque, la Basilique et les Panthéons des rois et des Infantes sont des salles somptueuses où l’Histoire poursuit son cours.

• Cuenca se situe dans la communauté autonome de Castille-La Manche située au nord-ouest de celle de Madrid. Il s’agit de l’une des plus belles villes médiévales espagnoles, où les maisons de la vieille ville s’accrochent à une colline rocheuse bordée par de gorges.

• Aranjuez, à 44 km au sud de Madrid, est située sur la rive gauche du Tage. Son palais royal et ses superbes jardins valent réellement le détour.

• À l’ouest de Madrid, deux villes donneront également l’occasion aux visiteurs de s’émerveiller sur le patrimoine espagnol. Ségovie, au pied de la Sierra de Guadarrama, possède une cathédrale, un alcazar et un aqueduc somptueux tant par eux-mêmes que par leur emplacement géographique. Avila est entourée d’une muraille médiévale, de style roman, entièrement conservée.

Tolède, pour finir, est, elle aussi, bâtie sur un promontoire autour duquel le Tage vient s’enrouler pour le plaisir des yeux. Églises, synagogues et mosquées reflètent une période où les communautés y cohabitaient pacifiquement. Le Greco, qui y a passé la dernière partie de sa vie, a également laissé son empreinte dans la cité.

• Au cœur du pays, vous pourrez cheminer sur les traces de Don Quichotte. Différentes étapes dans la plaine de la Mancha vous feront oublier la tristesse de son relief.

Les activités à faire au Pays Basque

• Les plages atlantiques dégagent sûrement un peu plus de charme que les méditerranéennes. D’ouest en est, la côte nord se répartit en Costa Verde, côte de Santander et côte basque. Les vagues souvent puissantes y font le bonheur des surfeurs et des kitesurfeurs.

Saint-Jacques-de-Compostelle est la dernière étape du pèlerinage du même nom et a été, avec Jérusalem et Rome, un des plus importants pèlerinages de la Chrétienté au Moyen Âge. Ce chemin toujours très fréquenté aujourd’hui mène les pèlerins/randonneurs à une cathédrale de style roman. Dans la même région, les vitraux de la cathédrale de León se trouvent également sur la route des pèlerins. Cela tombe bien, ils sont magnifiques.

Bilbao est la ville la plus importante du Pays Basque. Depuis 1989, un plan de revitalisation urbaine est en place et a dynamisé toute l’agglomération. Le musée Guggenheim, le Palacio Euskalduna, le tramway Euskotren en sont les fruits.

Saint-Sébastien est une importante station balnéaire au bord de la mer Cantabrique surnommée « la perle du Cantabrique » en raison de sa beauté, en particulier celle de sa baie, la fameuse Concha. Si on y ajoute, les balades et les bars à tapas qu’offre le centre-ville, on obtient une des villes les plus touristiques d’Espagne.

Conseils pratiques pour partir en Espagne

Santé

Rien à signaler

Formalités

Carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité.

Saison idéale

Mai à Octobre

Pratique

Décalage horaire : Même heure qu’en France
Indice téléphonique : +34
Électricité : 220 V, 50 Hz

Liens utiles Espagne

Calendrier et évènements à voir en Espagne

6 janvier : Épiphanie (Dia dels Reis)
Célèbration de l’arrivée des Rois mages avec des défilés des rois, des distributions de jouets et de cadeaux… C’est un jour férié en Espagne.
15 mars : Las fallas à Valence
Chaque année Valence accueille des géants en carton-pâte, les fallas. Pendant quelques jours, assitez à l’une des plus grande fête de la ville au milieu des pétards et des feux d’artifice.
5 avril : Procession de la Semaine sainte
Célébrez Pâques comme jamais au coeur d’un pays à ferveur Catholique sans limite.
23 avril : Fête de la Sant Jordi
La Saint Georges est la fête des amoureux. Les hommes offrent une rose à leurs dulcinées et les femmes doivent en échange donner un livre. C’est  un hommage à la légende d’un preux chevalier, Jordi, qui sauva la fille du roi d’un dragon. Le sang du dragon se transforma en une rose rouge…
14 juin : Fêtes du Corpus Cristi
Ces fêtes correspondant à la Fête-Dieu donnent lieu à des processions dans tout le pays. L’espagne décore ses rues, sort ses blasons pour offrir un spectacle merveilleux.
23 juin : Fête de San Juan
La saint Jean est une fête très populaire en Espagne qui célèbre le jour le plus long de l’année et le solstice d’été. Elle est célébrée dans tout le pays.
15 août : Assomption
12 octobre : Jour de l’hispanité (Día de la Hispanidad)

Cette fête nationale espagnole commémore la découverte de l’Amérique le 12 octobre 1492. Elle est également appelée “día de la Raza” (jour de la race).

Lexique Espagne

Bonjour / Au revoir : Hola / Adiós
Merci : Gracias
S’il vous plait : Por favor
Excusez moi : Escusa me
Je peux ? : ¿ Puedo ?
J’ai faim : Tengo hambre
Une bière s’il vous plait : Una cerveza, por favor
Combien ça coûte ? : ¿ Cuánto cuesta ?
Où est la gare ? le bus pour ? : ¿ Dónde está la estación de tren / el autobús para ?
Où sont les toilettes ? : ¿ Dónde están los baños ?
Je ne comprends pas : No entiendo