15 meilleures choses à faire à Châlons-en-Champagne (France)

Le nom de cette ville laisse deviner qu’elle est située en Champagne. La Route du Champagne met à votre disposition tout un monde de champagnes, dont un en ville : Joseph Perrier propose des visites dans ses grottes de craie et la possibilité d’essayer d’acheter ses cuvées distinguées.

En tant que capitale du département de la Marne, Châlons a quelques autres cordes à son arc, avec un riche patrimoine religieux dont deux églises classées par l’UNESCO, et un musée avec une étonnante sculpture romane. Les canaux de la ville ressemblent presque à ceux de Venise et sont magiques lorsqu’ils sont éclairés les nuits d’été, tandis que le Centre national du cirque ajoute une touche de fantaisie avec des événements spéciaux en juin et en décembre.

Découvrons les meilleures choses à faire à Châlons-en-Champagne :

1. Cathédrale de Châlons

La cathédrale romane d’origine, consacrée par le pape Eugène III, a brûlé en 1230 pour être remplacée par une architecture gothique exubérante.

Il y a des traces de cette ancienne église dans la crypte, sur les fonds baptismaux sculptés et dans certains des panneaux des glorieux vitraux.

Au XVIIe siècle, Louis XIV a loué la cathédrale de Châlons comme étant “la plus belle église du royaume”. Son atmosphère éthérée est accentuée par le triforium, une longue galerie de fenêtres près du plafond, qui baigne la nef d’une lumière douce.

En faisant du pot, vous découvrirez les anciennes plaques funéraires inscrites, dont beaucoup sont classées monuments historiques.

Il y a beaucoup d’art à méditer ici, mais l’un des incontournables est le tableau du XVe siècle imaginant la consécration de la cathédrale par le pape, trois siècles auparavant.

2. Collégiale Notre-Dame-en-Vaux

Inscrite au patrimoine mondial de Châlons-en-Champagne, cette sublime église romane datant du XIIe siècle était un lieu de rassemblement pour les pèlerins sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Ils ont fait appel au culte du cordon ombilical (vraiment), jusqu’à ce que cette relique soit détruite au XVIIIe siècle pour avoir attiré trop de superstition.

Certains vitraux sont magnifiques, notamment ceux du XVIe siècle qui racontent la vie de saint Jacques, la vie de la Vierge et les scènes de la Passion.

3. Musée du cloître Notre-Dame-en-Vaux

Rattaché à l’église se trouve un petit musée qui révèle des trouvailles provenant de fouilles dans le cloître roman d’origine dans les années 1960.

Ces statues-colonnes et chapiteaux sont le summum du travail du 12ème siècle et avaient été perdus après la démolition du cloître dans les années 1760.

Il y a 55 colonnes ornées de sculptures de personnages debout.

Ces colonnes sont précieuses non seulement pour leur habileté mais aussi parce qu’elles ont été réalisées à la transition entre le roman et le gothique, avec des éléments des deux styles.

Il y a aussi des œuvres d’art plus religieuses à voir, comme la Pietà polychrome du XVIe siècle (Marie tenant le corps du Christ).

4. Région Champagne

Vous pouvez vous rendre sur la route du champagne, longue de 600 kilomètres, à quelques minutes de la ville.

Pour les aficionados, c’est le voyage de leur vie, car la région de Champagne compte un grand nombre de petits producteurs aux côtés des plus grands noms.

Ainsi, tout en visitant les grandes maisons de champagne, avec leurs centaines de kilomètres de caves souterraines, vous pouvez aussi discuter avec un petit producteur et vous faire une idée des champagnes rares qu’on ne trouve pas dans les supermarchés.

Il y a plus de 15 000 producteurs en tout, et le choix des bistrots (bistrots à vin), des chambres d’hôtes et des établissements vinicoles est presque ahurissant.

5. Les grottes Joseph Perrier

A Joseph Perrier, Châlons possède sa vénérable maison de champagne, avec trois kilomètres de grottes souterraines qui commencent sur la rive gauche de la Marne.

Les tunnels de craie datent de plus de 2 000 ans et sont optimisés pour la fermentation secondaire (c’est ce qui donne au champagne son pétillant) ; les tunnels ont une température constante de 11°C, sont bien ventilés et éclairés par des lucarnes.

De plus, l’arboretum sur le terrain agit comme un régulateur naturel du climat et de l’humidité.

Passez à l’office du tourisme pour vous inscrire à la prochaine visite et avoir la possibilité de déguster et d’acheter ce champagne tant vanté à la source.

6. Croisière sur les canaux

Dans une ville qui se présente comme La Venise Pétillante, on ne peut pas partir sans faire une promenade en bateau le long de ses canaux tranquilles.

Ces voies navigables traversent le cœur historique de la ville, passant juste sous l’église Notre-Dame-en-Vaux, le château du Marché et l’ancien couvent Sainte-Marie, qui abrite aujourd’hui le gouvernement départemental.

Les canaux vous offrent une vue imprenable sur l’architecture de style champenois, les vieux talus de pierre, la verdure et les ponts.

Et si votre français est à la hauteur, vous recevrez également les commentaires de votre skipper, qui vous racontera des anecdotes amusantes et quelques secrets sur la ville.

7. Les Jards

Un autre surnom de Châlons est Ville Jardin, parce qu’il y a une grande bande verte en plein milieu de la ville.

Il est composé de trois parcs, le Petit Jard, le Grand Jard et le Jardin des Anglais.

Tous trois sont un héritage de l’époque médiévale, mais ont été remaniés aux XVIIIe et XIXe siècles lorsque les biens de l’évêque ont été saisis.

Commençant à l’est, le Petit Jard est un parc paysager autour du château du Marché, avec un arboretum.

Le Grand Jard est une grande esplanade, avec des avenues de châtaigniers et un sanctuaire d’oiseaux aquatiques sur ses rives.

Et puis le Jardin des Anglais a des chemins sinueux, des pelouses qui coulent et une vue digne d’une carte postale sur la cathédrale.

8. Tour de la ville en tourbillon

Si le temps presse, Châlons a mis en place des panneaux d’information en dehors de 19 de ses sites incontournables.

Certains sont répertoriés ici, tandis que plusieurs autres méritent votre attention mais ne peuvent pas être saisis.

L’arc de triomphe de la Porte Sainte-Croix, dédié à Marie-Antoinette lors de son arrivée en France pour épouser Louis XVI en 1771, est un monument royal. Au bord de la rivière, la Porte de Marne est l’endroit où les anciennes portes de la ville ont été remplacées par des arcades à peu près à la même époque.

Sur la place Foch, l’Hôtel de Ville est un audacieux bâtiment néoclassique datant également des années 1770, tandis que quelques somptueux bâtiments historiques comme le couvent de Vinetz et l’Hôtel Dubois de Crancé, situé au 17e siècle, abritent aujourd’hui des bureaux du gouvernement.

9. Église Saint-Alpin

Saint-Alpin, l’une des plus petites églises de la ville, mérite toujours de figurer dans vos plans car elle est chargée d’une histoire passionnante.

Accordez-vous du temps pour explorer les chapelles latérales, avec leurs dalles funéraires médiévales, les vitraux du XVIe siècle et les peintures de la Renaissance.

Il y a aussi des tonnes de sculptures, flanquant la nef et décorant la façade sous forme de saints et de gargouilles.

Comme les autres églises locales, il s’agit surtout d’une fusion entre le roman et le gothique, mais Saint-Alpin se distingue par le fait qu’elle est restée intacte depuis les années 1500.

10. Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie

Le musée des beaux-arts de la ville a été créé en 1794 et est l’un des plus anciens musées de France.

Cette institution rassemble les biens des émigrants aristocrates pendant la Révolution, ainsi que les œuvres d’art des abbayes et des églises de la région.

L’exposition permanente possède de véritables trésors, avec des peintures de Hieronymus Bosch, Courbet et Delacroix, et plusieurs sculptures d’Auguste Rodin.

La galerie d’archéologie médiévale est également sensationnelle, pleine de merveilleux émaux de Limoges et d’une variété de précieuses sculptures et retables religieux.

11. Basilique Notre-Dame de l’Épine

L’autre église classée par l’UNESCO autour de Chalons est un chef-d’œuvre du gothique flamboyant datant des XVe et XVIe siècles.

Le bâtiment a très probablement été modelé sur la cathédrale de Toul en Lorraine, et possède une façade riche en sculptures.

Il y a tellement de choses en fait que vous pourriez perdre toute trace du temps en essayant de compter les gargouilles (il y en a 123 en tout). Il y a aussi beaucoup de choses à l’intérieur, avec deux statues de la Vierge, la plus ancienne datant des années 1300, et une sculpture en bois de St Jacques pour rappeler que c’était aussi une église de pèlerinage.

12. Centre d’Interprétation Marne 14-18

Châlons était proche du front occidental pendant la Première Guerre mondiale, et fut même occupé pendant quelques jours en septembre 1914. Sur le site du front de Champagne à Spuippes, il y a un petit musée éclairant sur la guerre dans cette région de France.

Marne 14-18 utilise des témoignages de civils et de soldats locaux pour présenter un récit captivant de la guerre et de la vie quotidienne.

Il est présenté en même temps que des informations générales sur la préparation de la guerre, les principales offensives et la vie en Champagne derrière le front.

Il y a aussi une reconstitution audiovisuelle qui vous place au milieu d’une tranchée lors d’un assaut.

13. “Métamorph’eau’ses

En bateau ou à pied, vous pouvez découvrir la ville d’une toute nouvelle façon les soirs de printemps et d’automne.

Metamorph’eau’ses est un spectacle son et lumière qui a débuté en 2015 en partenariat avec la compagnie d’arts de la scène Skertzò.

Les monuments au bord de l’eau sont peints avec des enluminures animées qui racontent l’histoire du bâtiment.

Chaque année, une nouvelle partie du bord de l’eau est sélectionnée pour le spectacle : En 2015, c’était le Château du Marché et l’année dernière, le Centre du Cirque, le Petit Jard et le Pont des Mariniers ont occupé le devant de la scène.

14. Spectacles de cirque

Châlons est la capitale française du cirque et accueille le Centre national des arts du cirque.

Un site est un complexe moderne au bord de la Marne et l’autre est une belle arène à 12 côtés du XIXe siècle dans la ville.

Le centre est une institution de recherche et de formation très réputée, et contribue également au calendrier culturel de la ville.

En juin, Châlons est transformé en chapiteau géant pour le festival des arts de la rue FURIES.

Puis, pendant la première quinzaine de décembre, un spectacle annuel est organisé par les étudiants du centre et mis en scène par une grande vedette du monde du cirque.

15. Châlons-Plage

Pas une vraie plage, mais la meilleure chose à côté, Châlons-Plage est comme une petite station balnéaire qui s’empare du Grand Jard pour les mois de juillet et août.

Les enfants et les adolescents profiteront au maximum de Châlons-Plage, en jouant au rugby et au football dans le grand bac à sable, en faisant des promenades à poney ou en s’envolant pour un tour de pédalo ou de canoë sur le canal latéral de la Marne.

Les adultes peuvent apporter un livre et se garer sur une chaise longue au bord de l’eau, en profitant de la vue sur la cathédrale ou en aiguisant leurs talents aux échecs dans un atelier spécial.